PRESENTATION DE LA COMMUNE BUGENDANA


 1. Situation géographique

La commune de Bugendana partage ses limites au Nord avec les communes Mutaho et de Gihogazi, au Sud avec la commune de Giheta, à l’Ouest  avec les Communes de Rutegama et Mbuye, et à l’Est  avec la commune de Shombo. Elle totalise une superficie de 274 Km2, correspondant à environ 14% de la superficie de la province de Gitega. C’est l’une des 11 communes qui composent cette province.

Bugendana carte

2. Le milieu physique

La commune de Bugendana  se trouve située entre 29°48’ et 30°2’ de longitude Est, et entre 3°9’ et 3°21’ de latitude Sud. Elle est traversée par le Méridien 30° qui passe près de la confluence des rivières RUVUBU-RUVYIRONZA, limitant les zones MUGERA et MUTOYI respectivement frontalière des communes Giheta et Shombo.

En ce qui concerne la topographie, la commune de Bugendana se présente  comme une grande cuvette dont le centre se situe dans les environs de Bitare qui abrite le chef lieu de la commune. Son relief est formé par des collines arrondies ou faiblement escarpées. Il se relève progressivement pour atteindre des altitudes pouvant atteindre 1900 m dans sa partie orientale qui regroupe les zones de Mutoyi et Mugera. Le climat qui règne dans cette commune est de type tropical, tempéré par l’altitude. La température moyenne ambiante oscille autour de 20° C, avec des minima moyens de 12,6°C et des maxima moyens de 25,3°C.

Les sols de Bugendana sont variés et sont essentiellement des ferrisols et des sols ferralitiques, fortement altérés et chimiquement pauvres en humus. Ils sont en général acides et nécessitent des amendements organiques et calcaires pour assurer une bonne production.

 3. Organisation administrative et les services déconcentrés dans la commune

La commune de Bugendana est administrée par l’administrateur communal appuyé par le Conseil communal. Elle dispose également de deux conseillers (le conseiller technique chargé des affaires sociales et administratives et le conseiller chargé du développement) qui assurent l’appui à l’administrateur communal dans l’exercice des ses fonctions. La commune dispose d’un secrétaire et d’un comptable communaux. La commune est dotée également d’un personnel d’appui dont une caissière, un planton, un agent de dactylographie et un agent sentinelle. Les niveaux d’études sont fort diversifiés mais la commune ne possède aucun cadre du niveau licence. Au niveau organisationnel, la commune est composée de 4 zones qui sont respectivement Bitare, Bugendana, Mugera et Mutoyi. Ces 4 zones totalisent à leur tour 22 collines. A la tête de chaque colline se trouve un conseiller dit « collinaire », qui représente l’administration à l’entité de base. Il en est de même pour chaque zone parce que l’on a un chef de zones à la tête de chacune des quatre déjà citées. Dans chaque zone, il existe un agent d’état civil.

Les services techniques qui appuient dans le développement de la commune sont notamment l’agriculture et l’élevage, la foresterie, la santé, l’éducation, la justice, la police, la RCE, un guichet foncier, un service d’aide juridique.

 4. Situation démographique

Le recensement de 2008 (et la situation ne pourrait pas avoir changé de tendance) renseignait que  la commune de Bugendana occupait la deuxième position au niveau démographique provincial. C’est la Commune de Gitega qui venait en tête du classement. A cette période, on comptait 112 131 habitants dont 54 122 hommes (soit 52 %) et 58 009 femmes (soit 48 %), distribués sur 274 km2 de superficie. La densité moyenne de 2008 était de 409 habitants au km2. La population active dont l’âge variait entre 15 et 65 ans était estimée à 62 522 habitants tandis que celle inactive (à prendre en charge) atteignait 49 609 individus  

Au moment de l’élaboration de ce PCDC, la population était comptée à 121.401 habitants,  dont 57. 423 hommes et 63.978 femmes. Selon la même source, c’est la tranche d’âge comprise entre 0 et 24 ans qui totalise le plus grand nombre de personnes.

Si l’on applique les 2,4% comme taux de croissance annuel pris pour référence au niveau national, la commune totalisera 1364.834 habitants. On s’attend donc à une véritable explosion pour la tranche de 0-4 ans, suivie de celle de 15-19 ans. Ceci aura de sérieuses répercussions sur la disponibilité des terres cultivables, l’accès aux services sociaux de base (éducation, santé) dont le gouvernement déploie actuellement de grands efforts pour en faciliter l’accès.

 5. Situation économique de la commune

Comme pour toutes les autres communes du pays, l’économie des ménages de la commune Bugendana repose sur les activités agro sylvo-pastorales. La population vit presque totalement du résultat du travail agricole en association avec l’élevage. Les potentialités pour le développement du secteur existent en relation avec le fort potentiel pluviométrique d’environ 9 mois permettant de faire trois saisons par an, l’existence des terres de marais, la volonté et la force de travail de la population ainsi que la diversité des terroirs due à la topographie du pays, etc. Cependant, beaucoup de défis liés à l’exigüité des terres et à leur faible fertilité, au faible accès aux intrants de production ainsi qu’à la faible technicité des producteurs, en limitent les performances. Du coup, les ménages agricoles sont privés de sources de revenus et s’appauvrissent progressivement.

L’exploitation des autres ressources naturelles telles que le bois et les carrières (sable, moellon, gravier) font également vivre une partie de la population en fournissant non seulement de l’énergie de chauffage mais aussi des revenus monétaires ainsi que des matériaux de construction des infrastructures familiales et communautaires.

Des activités hors agriculture sont exercées ; en témoignent l’existence de petits commerçants dispersés à travers toute la commune ainsi que des artisans qui s’investissent dans la menuiserie, la tuilerie, la soudure, la scierie, la vannerie, la charpenterie, la boulangerie, le carrelage et la transformation (à Mutoyi).

 6. Situation sociale, cohésion sociale et habitat

Le secteur de l’éducation est constitué par l’enseignement de base et secondaire ainsi que les structures d’enseignement non formel (métiers et Yagamukama). Il souffre généralement du manque de personnel en quantité et en qualité ainsi que de l’insuffisance des infrastructures, des équipements (bancs pupitres) et du matériel pédagogique (livres, matériel de laboratoire et des ateliers des métiers). Ceci a des répercussions sur les faibles taux de réussites et occasionnent beaucoup d’abandons scolaires ainsi qu’un intérêt plutôt mitigé à l’apprentissage des métiers.

Quant au secteur de la santé, la répartition des structures de soins répond bien aux normes en termes d’aire de responsabilité mais souffre d’une lacune dans la répartition des équipements sanitaires. Les centres de santé souffrent du manque d’équipements et matériel de santé alors que l’hôpital de Mutoyi est bien équipé et offre des soins satisfaisants non seulement à la population de la commune mais aussi aux malades venant de plusieurs coins du pays. Les efforts déployés au sein des structures de soins pour endiguer la pandémie du SIDA sont couronnés de succès puisqu’on constate que le taux de séroprévalence est en nette régression depuis 2009.

Pour ce qui est de la cohésion sociale, la commune de Bugendana se caractérise par une entente entre les communautés et une réelle collaboration entre l’administration, la population et les forces de l’ordre. Cependant, il existe encore un site de déplacés de guerre à Bugendana, établi sur l’ancien-chef lieu de la commune. D’après les sources communales, ce site totalise 1711 personnes soit 584 ménages.

Enfin, en ce qui concerne l’habitat, on se rend compte que l’habitat dispersé domine encore. La commune compte cependant promouvoir les villages avec des plans types. Il en existe déjà quelques uns à Makaba, Mukoro et d’autres sont en préparation. La plupart des maisons sont construites en matériaux non durables avec des murs en bois ou briques adobes et toitures en pailles ou tuiles. La nature rudimentaire de ces matériaux constitue un indice parlant de la pauvreté des ménages de la commune de Bugendana.

.

Événements

CALENDRIER

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
.

Nos autorités

Venant MANIRAMBONA
Le gouverneur de la province Gitega
Gérard NIBIGIRA
Conseiller principal
Conseiller Social
Thacien Nkurikiye
Conseiller économique
Innocent Nkurunziza
.

Vos suggestions

.

Publicités

Econet-Leo
ECOCASH baisse les pris à 10%
Brarudi
Savourez le gout du nouveau boisson à 1000FBu seulement
Hotel Tropitel
Profitez notre hspitalité à bas prix
Lumitel
Profitez nos bouquets internet
Helena Hotel
Baisse des chambres à 5%
Black Queen
Profiter les nouvelles collections de rêve avec Black Queen
.

Prévisions météo

booked.net
.

Taux de change


02309917
Today
Yesterday
This Week
Last Week
This Month
Last Month
2370
2170
12465
2275400
68660
64458

Visitors Counter

Contactez-nous


  •   Add: GITEGA BURUNDI
  •   Tel-Fix: (+257) 224012
  •   Tel-Mob: (+257) 79224012
  •   Email: gitegaduburundi@gmail.com

Copyright © 2018|Province Gitega|Tous droits réservés
I J-Hervé&S Fidèle